Un peu d’histoire

Cela a commencé par un projet d’intégration pour les vacances… en 2003, année de la Personne handicapée…
Pour ma part, travaillant depuis près de 20 ans dans le monde du handicap (d’abord en hébergement, ensuite dans l’enseignement spécialisé) je suis très sensible aux attentes des jeunes handicapés et de leur famille.
Les parents se sentent souvent exclus, seuls, pour affronter tous les aspects de la vie quotidienne avec une personne handicapée, qui demande une vigilance constante quel que soit son âge.
Les familles veulent que l’on s’occupe de façon concrète de leur enfant, que l’on développe des activités qui leur permettent de s’épanouir en dehors du milieu familial et d’avoir une vie sociale comme tous les autres enfants de leur âge. Ces activités permettraient, aussi, aux parents de souffler un moment.
Préoccupée par ce problème, j’ai donc introduit un 1er dossier, à la Ville de Tournai, pour mettre sur pied des activités de loisirs pour ces enfants.
Dans ce dossier, j’ai développé les étapes du projet à court et à longue échéance en prévoyant, entre autre, les différentes façons de préparer l’intégration réelle et la possibilité de mettre sur pied une équipe éducative pluridisciplinaire, qui pourrait accompagner ces personnes différentes dans leur tentative d’intégration dans des structures existantes (Maison de la Culture, clubs sportifs, etc..).
Les demandes des Parents se faisant de plus en plus fortes, j’ai demandé à la Ville de Tournai, d’organiser des plaines de jeux ou des ateliers pour les personnes handicapées, comme cela se fait pour tous les autres enfants tournaisiens, pendant les vacances scolaires.
Un deuxième dossier très précis et à court terme a donc été introduit. Il était très concret et très complet (du programme journalier des activités à l’encadrement, en passant par la liste du matériel nécessaire).
Accompagnée et soutenue par les Parents, nous sommes allés défendre ce point de vue chez M. Christian MASSY, Bourgmestre et chez M. Philippe ROBERT, l’Echevin des Sports. Ils ont accepté, avec enthousiasme, de nous soutenir dans ce projet.
Les ateliers de la Ville de Tournai, pour personnes handicapées sont donc nés. Ils se sont déroulés du 4 au 14 août 2003 au Centre culturel et sportif d’Ere avec un encadrement constitué par des éducateurs ou des moniteurs connaissant le monde du handicap.
Des enfants de 6 à 12 ans et les adolescents de 12 à 21 ans (tranche d’âge qui n’était pas prise en compte auparavant) ont été accueillis après qu’un prospectus reprenant les différentes informations relatives au déroulement du stage fut distribué dans les écoles d’enseignement spécialisé du Tournaisis.
Dans le prolongement l’Association « Une place pour tous » a vu le jour.
Elle est constituée de parents d’enfants handicapés, d’éducateurs, d’enseignants et de membres sympathisants. Comme son nom l’indique cette association aura pour but de promouvoir l’autonomie et l’intégration des personnes handicapées par différentes actions.

Les années importantes de la naissance de l’association

En 2004 : cette année, nous organisons un espace-rencontre pour soutenir les parents dans leur quotidien et nous mettons sur pied une intégration d’enfants déficients dans un club de basket
Des photos, de certains événements, peuvent être vues dans la rubrique photos. (en passant sur le texte, si il change de couleur un album photos est disponible)

En 2005 : notre association participe à l’opération Télévie, à la journée de l’accueil extra scolaire.
Pour la première fois, deux journées d’activités sont organisées durant les congés de fin d’année (2004-2005).
Nous organisons aussi une conférence sur la vie affective et sexuelle des personnes déficientes.
Les activités des autres années (plaines de jeux, camp à la mer) continuent et connaissent de plus en plus de succès…

En 2006 : cette année 2006, notre association franchit un grand pas : elle se constitue en ASBL afin de pouvoir continuer à grandir et à élaborer des activités en partenariat.
En effet, nous sommes de plus amenés à rencontrer d’autres associations, à élaborer des projets avec des structures officielles et il devenait indispensable de posséder une personnalité juridique stable.
En 2007 : en 2007, les plaines de jeux prennent leur rythme de croisière.
D’autres activités voient le jour, la plus marquante est le camp à la mer au Carnaval.
Les projets se multiplient aussi et les parents se montrent de plus en plus créatifs.
Des photos, de certains événements, peuvent être vues dans la rubrique photos. (en passant sur le texte, si il change de couleur un album photos est disponible)

En 2009 Le projet « Adapt sitting » (baby sitting pour enfants handicapés) vient de voir le jour cette année 2009 et est subventionnée par l’AWIPH (pour trois ans).
C’est donc un nouveau défi qui s’ouvre à nous.